Etapes 118 à 120 : St Maurice les Couches / Lameney sur Loire : du 28 au 30 juillet

Etape 118 : St Maurice les Couches / Pouilloux (après Montceau les mines) : 47 kms : mardi 28 juillet

Une fois de plus nous prenons notre temps ce matin. Nous sommes bien avec Gilles et Bernadette, alors l’heure n’a pas d’importance.

Les enfants ne veulent pas partir mais nous prenons tout de même la route il est presque midi. Nous quittons nos hôtes, heureux qu’ils fassent partie de notre voyage et de nos belles rencontres.

Nous rejoignons le canal du centre et roulons quelques kms avant de faire une pause pour le repas sur une aire de pique nique. C’est très venté nous devons  nous couvrir car il fait froid.

Le soleil nous réchauffe malgré le vent et nous assoupissons, bercés par le bruit des enfants qui jouent en inventant et fabricant ce qu’ils appellent des bâteaux avec des herbes, des morceaux  de bois, de la ficelle, des bouteilles plastiques ! L’imagination et la créativité des enfants n’ont pas de limite, ils n’ont pas besoin de jeux  pour jouer pendant des heures.

P1120330 (Copy) P1120332 (Copy) P1120333 (Copy)

Nous reprenons la route en suivant toujours le canal, passons par l’échelle d’écluses d’Ecuisses (un enchainement d’écluses très rapprochées pour parer au dénivelé).

Puis rejoignons Montceau les Mines en fin d’après midi. Le ciel est de plus en plus menaçant mais il ne pleut pas encore.

Nous continuons notre route et cherchons à trouver un endroit à l’abri (hangar, abri à bois, maison…) pour bivouaquer et s’abriter e cas de pluie.

Nous nous éloignons du canal et montons une côté. En haut nous apercevons une exploitation agricole. Au moment où nous arrivons, l’agriculteur sort de sa ferme. Nous le stoppons et lui demandons si nous pouvons nous installer sous un de ses hangars pour la nuit.  Il accepte et nous propose de nous installer dans l’étable qui est vide en ce moment puisque les vaches sont dans les prés. C’est royal d’autant qu’il commence à pleuvoir et ça risque d’être ainsi toute la nuit.

Nous nous installons donc à l’abri pour manger. Marc et sa femme viennent nous voir pour savoir si nous avons besoin de quoi que ce soit. Nous discutons avec eux de leur vie d’agriculteurs et des conditions climatiques particulières de cette année.

P1120335 (Copy) P1120336 (Copy) P1120341 (Copy)

Nous terminons notre repas et installons nos tentes dans l’étable, puis nous couchons heureux d’être abrités alors que dehors la pluie tombe.

P1120344 (Copy)

Etape 119 : Pouilloux / après Digoin : 57 kms : mercredi 29 juillet

Nous avons passé une bonne nuit et prenons notre temps pour prendre le petit déjeuner et ranger les affaires.

Quand nous sommes prêts, une grosse averse arrive. Nous attendons un peu mais comme ça ne se calme pas nous nous équipons avec toutes nos affaires de pluie et décidons de partir.

Nous sommes à une trentaine de kms de Paray le Monial et nous décidons de rouler pour y arriver pour manger le déjeuner dans un petit resto au chaud !

P1120345 (Copy) P1120346 (Copy) P1120347 (Copy)

Les averses se calment et finalement rouler sous la pluie n’est pas si désagréable que ça.

Nous roulons à bonne allure et même si nous sommes partis tard nous atteignons notre objectif avant 14h.

Nous trouvons  un petit snack sympa pour manger et savourons  ce petit moment de réconfort.

Pendant ce temps le ciel se dégage un peu, il ne pleut plus et quelques éclaircies apparaissent.

Nous nous arrêtons voir la basilique de Paray le Monial, puis reprenons la route vers Digoin.

P1120348 (Copy) P1120349 (Copy) P1120351 (Copy) P1120354 (Copy) P1120357 (Copy) P1120359 (Copy) P1120366 (Copy)

Nous y arrivons dans l’après midi et retrouvons avec le sourire la Loire. C’est émouvant, la fin du voyage est de plus en plus proche. Nous discutons avec quelques passants intrigués par notre convoi.

P1120377 (Copy)

Nous retrouvons la Loire

P1120373 (Copy)

un baby foot d’extérieur sur un espace public !

P1120368 (Copy)

des vaches charolaises !

P1120376 (Copy)

Pont canal de Digoin

P1120369 (Copy) P1120370 (Copy) P1120371 (Copy) P1120372 (Copy) P1120378 (Copy)

Nous continuons notre route en longeant le canal « latéral à la Loire ». Nous trouvons un endroit pour bivouaquer dans un champ près du canal. Nous demandons l’autorisation au propriétaire qui n’y voit pas d’inconvénient.

P1120379 (Copy)

Petit rituel du soir : installation du campement, repas, rangement, et au dodo tout le monde !!!

Etape 120 : après Digoin / Lameney s/ Loire : 48 kms : jeudi 30 juillet

Grand soleil ce matin, finalement nous avons de la chance le mauvais temps ne dure jamais longtemps !

Nous rangeons le campement et reprenons la route en longeant le canal latéral à la Loire en direction de Decize.

P1120386 (Copy) P1120388 (Copy) P1120389 (Copy)

Rien d’exceptionnel au niveau du paysage, mais parfois quelques décorations ou aménagements le long du canal nous mettent du baume au cœur.

P1120387 (Copy) P1120390 (Copy) P1120391 (Copy) P1120392 (Copy)

P1120393 (Copy)

Nous nous arrêtons manger près d’un parc de jeu à Diou. Les garçons s’arrangent pour que des joueurs de tennis leur prêtent balle et raquettes.

P1120395 (Copy)

L’après midi notre route suit d’abord le canal puis nous continuons par une départemental à travers la campagne.

En fin d’après midi nous passons près d’un camping quelconque. Les enfants auraient bien voulu s’arrêter, argumentant avec l’envie de prendre une douche ou de faire une machine à laver.

Fabrice préfère continuer  et surtout trouver un coin de bivouac paisible et gratuit.

Nous sortons de la route départementale pour nous diriger vers une ferme. Nous rencontrons un agriculteur qui nous propose de nous mettre un peu plus loin non loin des champs de maïs. Nous remplissons nos poches d’eau (eau chaude pour la douche et eau froide pour le reste !) et continuons quelques centaines de mètres pour trouver l’endroit indiqué. C’est plat, paisible, avec de l’herbe… nous y serons très bien.

J’installe le campement pendant que les enfants partent à la douche sous le jet d’arrosage des maïs. La poche d’eau chaude est la bienvenue pour se rincer.

P1120402 (Copy) P1120403 (Copy) P1120404 (Copy) P1120405 (Copy) P1120406 (Copy)

Fabrice, piqué au vif par les demandes insistantes et argumentée des enfants pour aller au camping, leur montre qu’il est possible de prendre une douche en bivouac.

Toujours en ayant l’idée de montrer qu’en bivouac nous avons tout ce qu’il faut, il décide  de partir avec le sac de linge sale pour trouver quelqu’un  qui voudrait bien faire une machine à laver avec notre linge. Je râle car je trouve ça ridicule (enfin c’est surtout que je suis incapable de faire ça… trop peur de déranger et d’être jugée !).

Nous commençons le repas, il revient fier de lui, il a bel et bien trouvé une maison pour recharger son portable et laver le linge. « Nous aurions même pu bivouaquer chez eux si nous n’étions pas déjà installés ».

Je me rends à l’évidence…. Nous pouvons même laver notre linge en bivouac, il suffit d’oser demander, au pire les gens te disent non et tu cherches plus loin ! Je suis admirative de cette capacité d’aller aussi facilement vers les autres, de demander sans se soucier de ce que les gens peuvent penser. S’affranchir de toutes ses peurs que l’on se créé en supposant ce que les autres peuvent penser, cette une liberté inestimable.

P1120408 (Copy)

Après le repas Fabrice et les enfants partent chercher le linge lavé et voir tous les animaux présents dans cette maison sympathique. Ils reviennent à la tombée de la nuit, aux anges d’avoir pu jouer avec des chiots « trop mignons ».

Nous étendons le linge propre dans les tentes au dessus de nos têtes et nous couchons ne tardant pas à nous endormir.

Cet article a été publié dans Actualités, France retour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Etapes 118 à 120 : St Maurice les Couches / Lameney sur Loire : du 28 au 30 juillet

  1. Fournier P. dit :

    Panne d’ordinateur je ne pouvais écrire encore bravo pour votre périple.
    Pour les enfants une leçon de vie ………..

    J'aime

  2. Tonton Guigui dit :

    Petite question pour Fabrice : As-tu réussi à leur faire repasser ton linge en plus de la machine à laver ? 😉

    C’est vraiment une grande qualité d’aller vers les autres comme cela. Ce serait très difficile pour moi !

    Bientôt la fin des posts sur le blog, une page se tourne c’était très sympa de suivre vos aventures ! (surtout au bureau cela me dépaysais).

    Guillaume

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s