EtapeS 113 à 115 : Baume les dames / mont les Seurre : du 23 au 25 juillet

Etape 113 : Baume les Dames / Montferrand les châteaux : 54 kms : jeudi 23 juillet

La  pluie s’arrête au petit matin, les tentes sont mouillées mais elles pourront sécher le temps que nous prenions le petit déj et que nous rangions nos affaires.

P1120082 (Copy)

Comme s’est humide dehors nous profitons de la cabane de l’asso gaia et nous installons à l’intérieur pour manger.

Nous découvrons dans cette caverne d’alibaba 2 cartes de visite que nous connaissons bien :

Celle de « travel dream and movies », un couple de voyageurs passés chez nous en mai 2013, ils partaient pour un tour du monde de 3 ans. Depuis nous les suivons sur internet.

Et  celle de Sylvia et Kevin, 2 voyageurs artistes passés chez nous aussi en 2013.

Ils ont eux aussi fait halte dans ce petit havre de paix… c’est un signe ce lieu devait nous accueilir !

Nous nous disons quand même que le monde est vraiment petit et il arrive parfois des choses si incroyables… que c’est surement qu’elles devaient arriver !

Avec le sourire nous rangeons tranquillement notre campement et partons de ce lieu positif en fin de matinée.

Nous roulons à peine 2 kms et nous croisons un couple en trike (vélo à 3 roues). Nous nous arrêtons discuter un long moment et essayons leur super véhicule. C’est très confortable et stable… un vrai plaisir.

P1120085 (Copy) P1120090 (Copy) P1120091 (Copy) P1120092 (Copy) P1120093 (Copy) P1120094 (Copy)

Nous repartons et longeons le Doubs sous le ciel gris. Bien qu’il n’y ait pas de soleil nous apprécions le paysage, surement bercés par la spirale positive dans laquelle nous sommes depuis le matin (il ne pleut plus, se rendre compte que le monde est si petit et faire de belles rencontres sur le route…).

P1120097 (Copy) P1120098 (Copy) P1120101 (Copy) P1120102 (Copy)

Nous nous arrêtons déjeuner sur une aire de pique  nique.

P1120105 (Copy)

Des vélos passent pendant notre repas, certains chargés, d’autres non. Une famille nous demande comment nous envisageons de faire à Besançon car le tracé de l’eurovélo 6 passe d’un côté de la rive du doubs et le camping est sur l’autre rive… nous sommes étonnés de la question et nous rendons compte que de ne pas savoir où nous dormons le soir et de bivouaquer nous rend encore plus libres.

Nous reprenons la route et et le soleil revient peu à peu.

P1120106 (Copy) P1120108 (Copy)

Nous roulons jusqu’à Besançon, nous admirons la citadelle d’en bas. Le chemin vélo emprunte un canal qui passe dans un tunnel sous la citadelle, impressionnant !

P1120112 (Copy) P1120113 (Copy) P1120118 (Copy)

Nous décidons de ne pas nous arrêter à Besançon et poursuivre pour trouver où dormir plus loin. La ville semble en hauteur et nous préférons continuer notre route.

Nous nous rendons compte que les pneus de la charrette sont de plus en plus usés, nous commençons à voir la bande de renfort intérieur. Ca sent la fin…. Nous  nous étions déjà rendu compte à Bologne que le charrette était cassée à 2 endroits de la structures, depuis elle tient avec quelques cordes qui consolident l’ensemble…. Bref pourvu que tout tienne jusqu’à St Gondon !

P1120121 (Copy)

Nous cherchons un petit village dans lequel nous pouvons faire quelques courses.

P1120122 (Copy)

Plusieurs rencontres sur le bord du chemin nous amènent à Montferrand les châteaux où nous trouvons un supermarché.

Nous décidons après avoir fait du ravitaillement de chercher à bivouaquer dans ce village. Nous sommes attirés par le terrain de foot mais ne pouvons pas vraiment accéder aux champs qui se trouvent derrière.

Nous continuons notre route et apercevons un champs derrière d’autres maisons. Nous demandons  à un voisin si nous pouvons nous installer derrière chez lui dans ce champ.

Il nous propose de venir nous installer plutôt dans son terrain, puis nous propose de prendre une douche et d’accéder aux toilettes et nous sommes invités à partager avec eux le barbecue qu’ils avaient prévus.

P1120124 (Copy)

Hélène et Nicolas sont enseignants aussi et sont de grands sportifs : ils pratiquent le trail (cours en pleine nature) à bon niveau. Ils sont admiratifs de notre voyage et curieux de notre aventure. Nous passons une excellente soirée en leur compagnie et celle de Cyril le frère de Nicolas qui est en vacances ici . Nous tardons à aller nous coucher… nous nous sentons bien.

P1120142 (Copy)

Une fois de plus la magie de la rencontre opère et nous transporte… c’est ce genre de rencontre qui rend notre voyage aussi riche.

Etape 114 : Montferrand/ Choisey : 53 kms : vendredi 24 juillet

Nous nous levons ce matin avec un grand soleil.

P1120143 (Copy)

Nous partageons le petit déjeuner avec nos hôtes, c’est l’occasion de continuer nos discussions commencées la veille.

Nous sommes bien donc profitons du moment présent et ne nous pressons pas à partir.

Finalement après concertation, Nicolas, Hélène et Cyril décident  de nous accompagner ce matin pour les premiers kilomètres, nous pourrons ainsi prolonger cette rencontre magique.

P1120146 (Copy)

Nous roulons tous ensemble le long du canal pendant 13 kms et nous arrêtons manger près d’un étang à l’ombre des arbres.

P1120150 (Copy) P1120154 (Copy)

Nous continuons notre route alors que Hélène, Nicolas et Cyril retournent d’où nous venons.

P1120155 (Copy)

Nous continuons en longeant le canal jusqu’à Dole où nous nous arrêtons pour récupérer des cartes de l’eurovélo6 que nous nous sommes faits envoyer dans un point mondial relay par notre amie Lydia.

P1120157 (Copy) P1120159 (Copy) P1120160 (Copy)

Quelques kilomètres après la ville, un espace vert près du canal nous plait beaucoup pour bivouaquer. Nous prévenons les voisins que nous installons ici, personne n’y voit d’inconvénient. Ca sera parfait.

Nous installons notre campement.

P1120164 (Copy) P1120165 (Copy)

Le ciel se couvre et l’orage monte. Nous avons le temps de manger  et de nous coucher, peu après la pluie arrive accompagnée par quelques éclairs lointains.

Etape 115 : Choisey / Mont les Seurre : 49 kms : samedi 25 juillet

Comme d’autres fois il a plu cette nuit mais il ne pleut plus ce matin. Cool !

Les tentes sèchent pendant que nous rangeons nos affaires et prenons le petit déjeuner.

La pluie a bien rafraichi l’atmosphère et nous devons nous couvrir pour rouler !

P1120167 (Copy) P1120168 (Copy)

Nous longeons encore le canal pour changer de région et arriver en bourgogne, dernière région à traverser avant de rejoindre la notre. La fin du voyage de rapproche.

P1120169 (Copy) P1120170 (Copy) P1120172 (Copy)

Nous optons pour une aire de pique nique pour notre pause déjeuner. Nous devons sortir les vêtements de pluie tellement le vent est frais (ça faisait longtemps !).

Pendant que nous nous laissons aller à une petite sieste les enfants s’amusent à faire des sauts à côté ou par-dessus nous, à faire des tours à plusieurs sur un seul vélo et bien sur à prendre des photos (pas toujours cadrées d’ailleurs !!!).

P1120182 (Copy) P1120194 (Copy) P1120197 (Copy) P1120207 (Copy) P1120218 (Copy) P1120232 (Copy)

Nous reprenons la route, le soleil revient peu à peu mais le vent est là. Le paysage est lassant nous longeons encore le canal et le vent de face ne nous facilite pas la tâche.

P1120248 (Copy) P1120249 (Copy)

En fin d’apres midi nous repérons un coin sympathique pour bivouaquer, nous demandons à un voisin proche si nous pouvons nous y installer, le terrain n’étant plus à lui il ne préfère pas. Nous demandons à une autre dame qui habite à côté et qui possède de nombreux champs, elle aussi nous donne un refus prétextant qu’il y a des bêtes dans tous ses champs. Fabrice repart agacé(ça faisait trop longtemps que nous avions eu un refus), moi je me dis que ça ne devait pas être le bon endroit et que nous trouverons plus loin. La dame nous a surement refusé par peur, et au final nous pensons qu’elle était plus mal que nous en nous disant non.

Comme tout évènement négatif amène du positif derrière, nous rencontrons dans le village suivant une dame de 91 ans qui accepte que nous bivouaquions dans son terrain, parfait nous sommes en sécurité dans un endroit tranquille et sympathique.

Nous montons le campement, profitons des derniers rayons de soleil pour manger, puis nous regagnons nos tentes pour la nuit.

P1120254 (Copy)

Cet article a été publié dans Actualités, France retour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour EtapeS 113 à 115 : Baume les dames / mont les Seurre : du 23 au 25 juillet

  1. Roseline dit :

    Quel plaisir de suivre à nouveau vos étapes.enfance bourguignonne pour moi à Champvallon(à 7km de Joigny),une belle région..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s