Bologne / Munich : Du 27 au 29 juin

Bologne / Munich : samedi 27 juin : 16 kms :

Le grand jour est arrivé, nous quittons aujourd’hui l’Italie, après 5 semaines passées dans ce pays qui nous a beaucoup plu.

Nous sommes prêts de bonne heure et partons vers 9h30 pour être surs de ne pas rater notre train.

Nous arrivons à la gare facilement, il y a beaucoup de monde et le va et vient par l’ascenseur risque d’être plus compliqué qu’à Prato.

P1110069 (Copy) P1110070 (Copy)

En effet d’autres personnes veulent aussi prendre l’ascenseur avec leurs bagages. A un moment Fabrice propose aux personnes qui attendent de porter leur bagage en bas plutôt que de prendre l’ascenseur.

Ca prend du temps mais nous arrivons à descendre tout notre chargement dans les souterrains. Il faut désormais faire la même manipulation pour le 2ème ascenseur qui nous permet de rejoindre le bon quai. Des personnes veulent nous aider en échange d’argent (c’est régulier dans les gares d’Italie). Nous leur faisons comprendre que nous nous débrouillons bien tous seuls.

Nous arrivons enfin tous avec nos vélos sur le bon quai, il nous reste 40 min avant le départ du train.

Je souhaite ramener un petit quelque chose d’Italie pour nos futurs hôtes de Munich ? J’entreprends donc d’aller à la recherche d’une petite boutique non loin de la gare. Manon m’accompagne. N’ayant pas beaucoup de temps nous partons en courant. Nous remontons la grande avenue de Bologne qui mène à la place Magiore, mais ne trouvons rien mise à part les magasins de marque, notamment de fringues. Manon qui pensait faire une petite balade en ville avec sa maman n’est pas déçue : footing à bonne allure dans la ville. Je me rends compte qu’avec le vélo  « j’ai la caisse » et pourtant je suis en sandales pour courir !!!!! (petite parenthèse pour Sylvie et Nico et pour Bérengère et Philippe… nous serons prêts pour le raid des tamalous !!!!)

Nous revenons les mains vides, juste à temps pour composter tous les billets (pour nous + 2 par vélo… ça prend du temps). Nous remontons sur le quai, Fabrice commençait à s’inquiéter, le train est arrivé. Il monte tous les vélos dans le compartiment vélo du train. Le contrôleur accepte que nous y laissions aussi la charrette (sans la plier, cool) et le vélo d’Augustin que nous devions normalement transporter comme bagage. Le compartiment vélo est la fin du train et notre compartiment est lui à l’autre  extrémité. Nous arrivons en nous chargeant comme des mules à transporter l’ensemble de nos bagages sur les 200 m qui nous séparent de l’avant du train. Nous arrivons juste à temps, nous montons à bord épuisés mais nous sommes tous là avec tous nos bagages et allons désormais pouvoir nous reposer pendant les 6h30 de trajet jusqu’à Munich.

Il y a peu de monde dans le train et encore moins à l’extrémité de notre wagon, nous prenons donc nos aises et nous étalons un peu.

Nous partons, un peu triste de quitter l’Italie, son soleil, ses habitants, ses paysages et ses pizzas !!!!!

Nous aurions aimé continuer à parler italien et progresser (la transition avec la langue allemande va être rude). Nous nous rendons compte qu’à force de nous entendre répéter les mêmes choses lorsque nous expliquons notre projet aux gens, les enfants savent désormais eux aussi parler un peu en italien et pourraient se débrouiller.  Un apprentissage de plus qu’ils n’auraient pas pu faire  assis dans une classe.

Nous savons aussi que nous sommes maintenant sur le chemin du retour même s’il nous reste encore quelques semaines avant de rejoindre St Gondon. Une page se tourne même si l’aventure continue.

Chacun s’occupe comme il peut pendant le trajet en train. Nous pouvons admirer le paysage alpin qui s’offre à nous… c’est sur ça aurait été compliqué de traverser les Alpes avec notre chargement et les enfants.

P1110077 (Copy) P1110078 (Copy) P1110083 (Copy) P1110084 (Copy)

Nous sommes partis d’Italie avec le soleil et le temps se gate peu à peu. Il pleut quand nous passons en Autriche, de quoi nous mettre un coup au moral. Finalement la pluie s’arrête et nous arrivons en Allemagne, puis à la gare de Munich avec une  bonne demi heure de retard.

P1110085 (Copy) P1110088 (Copy) P1110089 (Copy) P1110090 (Copy) P1110091 (Copy) P1110092 (Copy)

Le train s’arrête, Fabrice descend assez vite pour rejoindre au loin le compartiment avec les vélos. Nous descendons tous nos bagages sr le quai et attendons que Fabrice et Manon ramènent les vélos jusqu’ici.

P1110098 (Copy)

C’est calme dans la gare de Munich. Nous sentons tout de suite une ambiance très différente de l’Italie. C’est très propre, tout nous parait impeccable.

P1110100 (Copy)

Une fois les vélos chargés nous sortons sans aucun problème de la gare. Nous nous arrêtons acheter un mini dico allemand français, ça devrait nous servir car l’allemand que nous avons appris à l’école est bien loin dans nos mémoires.

A peine sommes nous dans les rues, nous nous rendons compte que tout est aménagé pour les vélos : pistes cyclables, priorité vélos, feu seulement pour les vélos. Ca nous plait.

P1110101 (Copy) P1110102 (Copy) P1110103 (Copy)

Nous avons 10 kms à parcourir jusqu’à nos hôtes de ce soir. Il s’agit de la famille de Georg et Sonia, des amis de Marie Claire et Philippe les parents de notre ami Bérengère.

Les kilomètres se font très aisément, toutes les rues que nous empruntons sont équipées de pistes cyclables. Nous remarquons qu’il y a beaucoup de vélos qui circulent et qui sont garés partout dans la ville.

Georg et Sonia nous accueillent très chaleureusement. Nous faisons leur connaissance ainsi que celle de Taddea, une de leur fille et Linus un de leur fils et son amie Maria.

Nous mangeons ensemble. Georg parle très bien français ce qui nous facilite la tâche, car nous n’arrivons pas à  sortir de notre bouche autre chose que de l’italien ou du français  ce soir.

Nous apprenons que Linus est un très grand champion de ski (slalom) allemand, il s’est classé 18ème mondial à la coupe du monde cette saison. Nous sommes très admiratifs et les enfants sont fans.

Nous passons une très agréable soirée et sommes très heureux de dormir dans de vrais lits.

Dimanche 28 Juin : journée de pause à Munich :

Après une bonne nuit nous somme accueillis par toute la famille (sauf Georg qui est parti de bonne heure  pour faire du vélo dans les montagnes) autour d’un magnifique petit déjeuner avec plein de bonnes choses dont des délicieux brötchen, bretzel et aussi des viennoiseries à la française ( des vrais croissants pas comme en Italie).

P1110105 (Copy)

P1110107 (Copy)

Georg et Sonia nous proposent de rester ici autant qu’on le souhaite. Nous profitons donc de cette proposition pour aujourd ‘hui partir nous promener dans Munich.

Nous décidons d’aller vers le centre de Munich, les jardins anglais et la maison des artistes avec « la vague ».

Nous suivons l’Isar, rivière très propre mais assez vive de Munich et nous sommes bluffés par les accès vélos et le nombre de personnes à vélo sur l’ensemble des 10 kms que nous parcourons.

P1110109 (Copy) P1110110 (Copy)

Nous croisons énormément de familles avec des charrettes « chariot » (le top) et les vélos sont tous d’une qualité incroyable (Système de moyeu dynamo, système de vitesse nexus ou rolhoff) : le  paradis du vélo.

P1110111 (Copy) P1110112 (Copy) P1110115 (Copy)

Nous pique-niquons au début de la zone des jardins anglais, énormes espaces verts de près de 20 kms pour sortir de Munich vers le nord en suivant l’Isar : c’est agréable et reposant de voir que la nature s’invite en pleine ville.

P1110116 (Copy) P1110119 (Copy) P1110120 (Copy) P1110125 (Copy)

Nous repartons vers la Kunst Hause où nous découvrons « la vague » : l’Isar arrive dans le centre et forme une vague où se pressent visiteurs et surfeurs amateurs : un joli spectacle.

P1110142 (Copy) P1110143 (Copy) P1110144 (Copy) P1110145 (Copy) P1110148 (Copy) P1110150 (Copy) P1110160 (Copy)

P1110164 (Copy) P1110169 (Copy) P1110172 (Copy) P1110175 (Copy) P1110183 (Copy) P1110190 (Copy) P1110195 (Copy)

Le retour chez Georg et Sonia se fait à bon rythme d’autant qu’ils ont prévu de nous inviter au Bier Garten.

P1110198 (Copy) P1110200 (Copy)

Une soirée des plus agréables avec dégustation de plats typiques de bavière et bières, clotûrée par une petite glace gourmandise : un grand merci à nos hôtes.

Lundi 29 juin : 2ème journée de pause à Munich

Nous avons décidé de préparer le repas du soir pour nos hôtes et préparons aussi le ravitaillement en produits bio pour la suite de notre voyage.

Le petit déj est à nouveau un régal et nous partons que tardivement faire les courses. Nous décidons de trouver le « Alnatura » le plus proche et y faisons des réserves. Petite surprise au moment de payer : les allemands n’utilisent que très peu la carte visa au profit d’une carte gratuite allemande (à la fois pour les commerçants et les clients) : nous devons donc payer en liquide et nous empressons de retrouver une banque pour nous réapprovisionner en monnaie, indispensable pour la suite.

Nous mangeons dans un parc magnifique et paisible et rencontrons un français expatrié à Munich qui nous vante les mérites de cette vie munichoise, paisible mais accessible uniquement avec une situation professionnelle adaptée au regard du coût de la vie sur place.

Il nous présente tous les aspects positifs de la vie à Munich que nous avions déjà un peu découverts et parle du respect mutuel qui s’opère entre tous les allemands, quelquesoit leur condition sociale : ça fait du bien de voir ça.

Il nous explique enfin que les bouteilles de verre, plastiques et alu sont consignées et que souvent on peut voir sur les bancs des bouteilles de verre laissées par certains pour d’autres plus démunis.

Ce système de consignes deviendra un jeu lucratif des enfants sur toute la période allemande de notre voyage : chaque cannette ou bouteille rapportée vaut 25 centimes : la chasse est ouverte !!! (mais difficile car à ce prix, chaque allemand fait l’effort de ramener ces bouteilles et presque aucune ne traîne par terre).

Nous rentrons et préparons le repas : ce sera quiches végétariennes et pour le dessert mousse au chocolat et compote de pommes maison. Le repas est apprécié par tous et nous passons une agréable soirée.

Cet article a été publié dans Actualités, Allemagne, Italie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s