Etapes 88 à 90 Castel San giorgio / Sienne

 Etape 88 : castel giorgio / gallina : 53 kms : jeudi 18 juin

Nous quittons Georgio et Francesca après leur avoir demandé conseil pour la route et les avoir remerciés pour leur accueil. Il fait très beau ce matin et le trajet jusqu’à Aquapendente est descendant et facile.

P1100683 (Copy)

P1100684 (Copy) P1100685 (Copy) P1100689 (Copy)

Nous nous arrêtons faire quelques courses et déjeuner dans un parc très venté. Le vent nous parait un peu moins pénible quand nous reprenons la route en début d’après midi. Nous descendons puis montons progressivement et arrivons en Toscane….

P1100690 (Copy) P1100691 (Copy) P1100692 (Copy) P1100693 (Copy)

La route est nettement meilleure que dans  la région Lazio. Nous devons nous arrêter et prendre une décision sur la route à prendre. La route la plus facile passe par un tunnel d’un km et a priori elle est fermée en ce moment. Nous avons ensuite la possibilité de prendre une route à Gauche mais qui monte a plus de 800 m d’altitude (nous sommes aux environs de 300m) et cette route rajouter une dizaine de kms, ou une route sur la droite un peu plus loin qui passe par Radicofani qui culmine aussi à quasiment 900m. Nous rencontrons un voyageur à vélo allemand qui nous explique qu’il a pris la route la plus facile (dans le sens inverse de nous). Il est passé sans soucis dans le tunnel et il y a très peu de voitures puisque la route est fermée (il ne sait pas trop pourquoi d’ailleurs). Pour passer il nous suffit de passer des plots en béton d’environ 80 cm de haut. Nous hésitons car le tunnel nous fait peur (nous avons peur de ne pas être assez vus des voitures) et il nous semble compliqué de soulever tout notre chargement par-dessus les plots en béton. Le cyclo nous déconseille de prendre la route que nous voulions prendre sur la gauche il y a des pentes à plus de 10%. Alors nous décidons de tenter le coup par la route facile et le tunnel.

Nous parcourons 6 kms avant d’arrive rà l’endroit où la route est bloquée et où la déviation va en direction de radicofani.

P1100697 (Copy)

En fait il s’agit d’un pont très vieux qui ne doit plus trop résister qui est bloqué. Nous observons plusieurs minutes et voyons des voitures qui arrivent en face puis passent dans la rivière puisque le pont est fermé. Il nous parait difficile de tout soulever par-dessus les barrières, alors nous décidons de passer par la rivière, l’eau n’a pas l’air très haute.

P1100698 (Copy)

C’est un peu périlleux entre les caillasses et les endroits boueux… mais nous y arrivons et reprenons notre route vers le fameux tunnel.

P1100699 (Copy) P1100700 (Copy) P1100701 (Copy) P1100703 (Copy)

Ca grimpe mais a un pourcentage correct pour nous. Nous arrivons à l’entrée du tunnel après quelques kms et nous équipons pour la traversée. Les enfants sont très excités à l’idée d’être dans le noir juste avec nos frontales (le tunnel n’est pas éclairé puisque normalement hors service), les parents eux sont un peu plus flippés… surtout moi !

P1100705 (Copy) P1100706 (Copy) P1100708 (Copy)

Nous traversons sans soucis, nous ne croisons qu’un camion et une voiture… c’est même plutôt marrant.

P1100714 (Copy)

La route après le tunnel est descendante, nous roulons donc à bonne allure jusqu’au petit village de Gallina. Nous remplissons nos poches à eau et gourdes et partons à la recherche d’un coin pour bivouaquer. Nous trouvons près de chez Rosanna et Fosco qui acceptent que nous nous installions sur le terrain de la commune qui borde leur maison. Ils nous assurent qu’il n’y a aucun problème et que nous serons en complète sécurité.

Rosanna nous propose même de prendre une douche et nous lui demandons de faire cuire notre riz. Nous en profitons pour discuter.

Nous dinons sous le coucher de soleil et dormons paisiblement après cette grosse journée.

P1100716 (Copy) P1100717 (Copy)

P1100718 (Copy)

Etape 89 : Gallina / Sienne : 59 kms : vendredi  19 juin :

Rosanna nous invite à venir prendre le petit déjeuner chez elle, elle nous prépare un délicieux cappuccino !

P1100723 (Copy) P1100722 (Copy)

Fosco arrive ensuite et nous discutons avec eux pendant une heure de sujets divers parfois même poussés. Nous les comprenons et notre italien s’est bien amélioré en un mois, nous nous faisons comprendre sans problème. Cette rencontre nous permet de progresser encore en apprenant quelques mots de vocabulaire que nous ne connaissions pas encore. Nous parlons de la vie en Italie, ils nous font comprendre que la crise se fait vraiment sentir ici.

Nous terminons de ranger nos affaires et quittons Rosanna et Fosco, touchés par leur générosité et leur hospitalité.

P1100725 (Copy)

Nous roulons tranquillement en admirant les paysages de toscane qui nous laissent sans voix. C’est magnifique : les collines sont recouvertes de champs de blés aux couleurs dorés, alternant avec des champs de foin aux couleurs vertes( c’est la vallée d’Orcia, classée au patrimoine de l’Unesco)

P1100726 (Copy) P1100727 (Copy) P1100733 (Copy) P1100735 (Copy) P1100736 (Copy) P1100738 (Copy)

Nous nous arrêtons  à Bagni Vignoni pour voir les sources d’eau chaude et les termes qui datent de l’époque des romains.

P1100742 (Copy) P1100744 (Copy) P1100746 (Copy)

Nous apprécions et profitons en  restant  assis à tremper nos pieds dans l’eau chaude, c’est fort agréable.

P1100751 (Copy) P1100752 (Copy) P1100753 (Copy) P1100758 (Copy) P1100760 (Copy) P1100762 (Copy) P1100763 (Copy) P1100765 (Copy) P1100766 (Copy)

Nous mangeons dans ce village et décidons de ne pas reprendre la via Cassia et passer par un chemin de traverse qui sur la carte nous semble un peu plus court. Au début du chemin il y a bien un panneau qui indique des pentes à 15 %, mais nous tentons quand même. Les pentes sont effectivement très raides et le chemin n’est pas asphalté, nous ne pouvons donc pas avancer sur nos vélos, c’est trop dur, mais seulement en les poussant. Plusieurs fois nous hésitons à rebrousser chemin, mais nous nous entêtons  pendant près de 2 heures avec des relais entre les uns et autres pour réussir à grimper tout notre matériel à près de 150m d’altitude de plus que la route ordinaire : une vraie galère inutile qui nous retarde dans notre avancée vers Sienne et nous rend la journée bien plus difficile que prévue. Nous essayons toujours de trouver du positif même dans les situations galères… il faut avouer que là c’est difficile à trouver… sauf peut être se dire que c’est un super entrainement pour notre raid des ultratamalous en septembre !

P1100767 (Copy) P1100769 (Copy) P1100770 (Copy) P1100771 (Copy) P1100772 (Copy) P1100773 (Copy) P1100775 (Copy)

Nous quittons San Quirico d’Orcia après une glace bien méritée à 16h30 : il nous reste 42 km à faire et nous pensons arriver pas avant 20h à Sienne chez Cathie et Philippe que nous avons contactés par CCI (équivalent warmshower)

P1100779 (Copy)

Nous roulons comme des fous et arrivons effectivement  à Sienne vers 20h. Nous traversons la ville avec nos vélos et ne manquons pas d’attirer l’œil de toutes les personnes qui se promènent dans les rues.  Nous tombons  sur la place du campo : une merveille.

P1100785 (Copy) P1100875 (Copy) P1100788 (Copy) P1100789 (Copy) P1100790 (Copy) P1100791 (Copy)

Nous arrivons exténués chez Cathie et Philippe, après 58km les plus épuisants du voyage (ou presque, difficile de faire un classement)

Un bon repas de pâtes avec bolognaise végétarienne nous réconforte et le repos dans une vrai lit est bien mérité.

Pause samedi 20 juin : Sienne

Nous voulions absolument faire une journée de pause à Sienne pour visiter cette ville magique. Cathie, Philippe et Paul (leur petit garçon), nous accompagnent et nous font la visite guidée de la ville. Nous nous imprégnons de l’ambiance et sommes impressionnés de l’effervescence qui se crée dans cette ville toute l’année pour préparer le Palio… grande course de chevaux qui a lieu sur la place du campo une fois en juillet et une fois en aout.

P1100860 (Copy)

ici c’est la classe les mariés arrivent en Ferrari, les enfants en ont profité pour pauser pour la photo !

P1100794 (Copy) P1100798 (Copy) P1100801 (Copy) P1100803 (Copy) P1100804 (Copy) P1100813 (Copy) P1100815 (Copy) P1100819 (Copy) P1100824 (Copy) P1100826 (Copy) P1100829 (Copy) P1100841 (Copy) P1100843 (Copy) P1100847 (Copy) P1100850 (Copy) P1100851 (Copy) P1100852 (Copy) P1100853 (Copy) P1100854 (Copy)

Nous ne manquons pas de goûter les pâtisseries toscanes, c’est un régal.

P1100864 (Copy) P1100863 (Copy) P1100867 (Copy)

Nous avons été émerveillés par Sienne : les petites rues, la place du campo, l’absence de voiture dans le centre et l’ambiance qui règne ici.

Cet article a été publié dans Actualités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Etapes 88 à 90 Castel San giorgio / Sienne

  1. Roseline dit :

    Toujours de belles rencontres et des photos magnifiques

    J'aime

  2. Fred et MC Moraldo dit :

    Sienne , c’est une merveille, mais y arriver après 4 mois de vélo, alors là, super classe !!! Bises!

    J'aime

  3. Laurette, La Dame en Noir dit :

    Magnifique Sienne ! Quelle richesse architecturale !

    J'aime

  4. Corinne El Ghazzi dit :

    La place en forme de coquille, très belle ville.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s